74 / 100 Score SEO

La blépharoplastie laser

Cette chirurgie est nécessaire à la suite d’un accident ou d’un traumatisme au niveau des paupières car elle permet de corriger son apparence. Elle peut également être réalisée sur un sujet ayant des signes de vieillesses.

Elle consiste à créer

des lignes de points de lésion sur les excès de graisse et de peau au niveau de cette région. Ce sont surtout les femmes qui recourent à cette chirurgie, mais cela n’empêche pas les hommes de s’y intéresser, surtout lorsque des poches commencent à apparaitre au niveau de leurs paupières inférieures.

Le procédé

L’intervention commence par l’administration d’une anesthésie locale sur les paupières, après que le médecin ait fait des marques de références pour planifier l’opération. Ensuite, un collyre anesthésiant doit aussi être appliqué afin de diminuer les saignements.

Juste après

le médecin pratique des incisions dans la peau afin d’éliminer les excédents de graisses et dans certains cas, il peut pratiquer des sutures internes qui sont destinées à repositionner une partie du muscle des paupières.

Après ces étapes

la peau est suturée par le chirurgien et ces sutures doivent être retirées après quelques jours. On les laisse généralement en place jusqu’à six jours, mais cette durée dépend de la technique de suture et du matériel employés. Avec un bistouri froid et des ciseaux, elle peut se réduire jusqu’à trois jours, mais si les tissus ont été cautérisés, leur cicatrisation sera plus longue.

La durée de l’intervention

est d’une trentaine de minutes environ et les résultats peuvent se voir juste après et s’améliorent au fur et à mesure de la cicatrisation.

Les contre-indications

Tout le monde peut accéder à la blépharoplastie laser, mais il y a quand même des contre-indications. Par exemple, si le médecin juge que le patient n’en a pas besoin, s’il a des maladies systémiques importantes, des altérations de la coagulation sanguine ou du système immunitaire. Mais au-delà de ces contre-indications classiques, le patient ne doit pas présenter une sécheresse oculaire car cela peut avoir des effets néfastes.

 

La différence entre la blépharoplastie laser et la chirurgie classique

Les deux interventions ont le même but, mais elles s’appliquent différemment car la blépharoplastie laser est moins invasive et ne provoque pas des hématomes ou des inflammations post-opératoire, contrairement à une intervention classique. Par conséquent, les bistouris et les pinces bipolaires laissent place à la technologie laser. Pour être plus simple, les deux procédés permettent d’avoir les mêmes résultats, mais avec des moyens et des étapes différentes.

 

Les avantages et les inconvénients

Mis à part le fait qu’une blépharoplastie laser génère un moins grand nombre d’inflammations et d’hématomes, il faut aussi préciser que ce genre d’intervention ne nécessite pas de préparation particulière. Après l’intervention, le fait de s’absenter au travail n’est pas nécessaire car le patient ne doit présenter aucun saignement, mais juste des petites croutes qui ne se verront même pas après un bon maquillage.

La blépharoplastie laser peut aussi être combinée

à d’autres interventions esthétiques, comme le lifting. Toutefois, le patient ne doit pas s’exposer au soleil jusqu’à la cicatrisation totale de ces paupières car cela peut provoquer des lésions de la peau ou une coloration au niveau de l’impact. Ces précautions doivent toujours être prises même si les risques sont minimes car cette technique est, malgré tout, encore peu évalué, selon les professionnels. L’intervention est plus destinée aux moins de 50 ans pour que les résultats ne soient pas décevants car après tout, ce n’est pas une solution miracle qui peut rectifier les paupières les plus relâchées.

Ainsi, le but de la blépharoplastie laser

est plus de repousser l’éventualité d’une chirurgie que de l’éviter. Cependant, la répétition de l’intervention est déconseillée car au-delà de 50 ans, les résultats ne seront plus les mêmes.

 

blépharoplastie laser
blépharoplastie laser