GREFFE CAPILLAIRE

La calvitie est difficile à assumer, aussi bien chez les femmes que chez les hommes et à n’importe quel âge. Docteur Veber, idéalement situé au cœur de Lyon, pratique la greffe capillaire et fait preuve de précision, minutie et méticulosité pour ce type d’intervention révolutionnaire.

Une technique de greffe capillaire innovante

Le Docteur Veber et son équipe ont recours à une technique récente pour les actes de chirurgie capillaire, il s’agit de la FUE (Follicular Unit Extraction). Cette méthode d’auto-transplantation capillaire a la particularité de prélever puis réimplanter automatiquement les unités folliculaires. Le chirurgien va donc utiliser des bulbes déjà présents à l’arrière de la tête pour les disposer minutieusement sur les zones à recouvrir. La technique FUE est adaptée à de nombreuses personnes, il suffit que la partie donneuse soit dense et suffisante. Elle reste idéale chez les personnes dotées d’une cicatrisation lente.

La technique FUE

Appelée aussi Follicular unit extraction, cette nouvelle technique exige minutie, précision et méticulosité. Elle constitue une véritable révolution dans le domaine de la greffe capillaire (chirurgie capillaire). Cette technique d’auto-transplantation capillaire permet le prélèvement et la réimplantation automatique d’unités folliculaires.
Hommes et femmes de tout âge peuvent bénéficier de cette technique à partir du moment où la zone donneuse est suffisante.

Le déroulé d’une séance

Toute séance de greffe capillaire au sein de notre cabinet esthétique se déroule en deux temps. Tout d’abord, nous rasons et désinfectons méticuleusement la zone donneuse avant d’effectuer une anesthésie locale sur la partie concernée. La première phase de l’intervention consiste au prélèvement des bulbes (1.000 à 2.000 cheveux) sur la zone occipitale, à l’aide d’un punch stérile de 0,7 à 1 mm. Enfin, nous procédons à la réimplantation des bulbes prélevés sur la partie à couvrir.

La séance se déroule en 2 temps :

  • Le premier temps opératoire consiste à prélever des bulbes sur la zone occipitale, à l’aide de punch de taille variable (0,7 à 1 mm) préalablement la zone donneuse est rasée, puis désinfectée. Est ensuit effectuée une anesthésie locale avec de la xylocaïne adrénaline.
    En fonction de la taille des punchs et de la densité de cheveux au niveau occipital, 400 à 800 greffons (soit en moyenne 1 000 à 2 000 cheveux) sont prélevés.
  • Le deuxième temps opératoire consiste à réimplanter les bulbes sur les zones atteintes de calvitie, en général la zone fronto-temporale et le sommet du crâne appelé Vertex.
    La durée de la séance est en fonction de l’importance de la zone dégarnie et du nombre de cheveux à implanter  (3 à 4 heures en général).

Une intervention aux multiples avantages

Une greffe capillaire FUE est idéale pour éviter une chirurgie lourde et inconfortable, puisqu’elle se pratique directement en cabinet. L’anesthésie locale permet d’endormir efficacement la zone atteinte de calvitie et vous assure une opération sans douleur.

En postopératoire, la cicatrisation est rapide (aucun point de suture n’est nécessaire) et les petites marques laissées disparaissent quelques jours seulement après l’intervention. Les cheveux transplantés repoussent progressivement près de trois mois après l’opération ; le résultat est remarquable 6 à 12 mois plus tard.

Les prélèvements sont de toute petite taille (0,8 à 0,9 mm en général) ce qui permet une cicatrisation naturelle sans pose de points de suture ni cicatrice.
La cicatrisation est extrêmement rapide et pratiquement invisible dans les jours qui suivent l’intervention. Elle ne nécessite pas de pansement après l’intervention.
La zone donneuse est préservée ce qui permet d’envisager plusieurs interventions si nécessaires. Des séances courtes « à la carte » sont aussi possibles.

*L’anesthésie peut occasionner un sentiment d’oppression au niveau de la tête, comme si vous portiez un casque trop petit. Cette sensation disparaît en quelques jours.

NB – De petites croutes dues aux prélèvements de greffons de cheveux sont visibles à l’arrière de la tête et disparaissent en 10 jours en moyenne.
Sur les zones greffées, il y a aussi des petites croutes, les cheveux implantés sont visibles puis tombent en quelques jours, ils repoussent ensuite progressivement en 2 à 6 mois.

La repousse

Les cheveux transplantés repoussent après environ 3 mois.
Ils ne repoussent pas tous en même temps. C’est un processus progressif.
Les cheveux sont fins et clairsemés au début, puis progressivement prennent de l’épaisseur et se densifient.
On apprécie véritablement le résultat définitif après 6 mois à 1 an.

Les cheveux transplantés sont prélevés sur la région occipitale, à l’arrière du crâne. Dans cette zone, les follicules pileux sont naturellement résistants aux hormones mâles, c’est pourquoi il n’y a pas de chute de cheveux à ce niveau.
Les cheveux prélevés sur la région occipitale et implantés sur les tempes ou le vertex (sommet du crâne) gardent cette propriété de résister aux hormones mâles et ne tomberont pas.