L’acide hyaluronique en médecine esthétique

L’acide hyaluronique fut découvert en 1934 pour la première fois. Depuis la substance a fait du chemin pour atterrir dans le monde de l’esthétisme. Son nom vient du fait qu’il a été isolé pour la première fois de l’humeur vitrée et qu’il a un taux élevé d’acide uronique. Qu’est-ce donc ce produit qui apporte un bienfait sur la physionomie en général?

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

C’est une « éponge » à eau naturelle qui est formée par l’association d’acide uronique et d’aminoglycane. On le trouve aussi dans l’organisme humain dans l’humeur vitrée et surtout dans le liquide synovial. Bref, c’est un composant de la matrice extracellulaire. Il joue de ce fait un rôle primordial dans la multiplication et la migration cellulaire. Il fait en sorte que les cellules retrouvent leur vivacité tout en les préservant. Il se trouve naturellement dans les tissus du corps humain, dans la peau entre autres. En 1970, le produit a été autorisé sur le plan médical. Dans la chirurgie ophtalmique par exemple, pour soigner la cataracte ou le glaucome, ou encore pour soigner l’arthrose par injection d’acide.

Application esthétique de cet acide

C’est en 2000 qu’il fut autorisé dans le monde de l’esthétisme. Les médecins ont recours à l’acide pour combler les rides dans un premier temps. Il revitalise la peau, et rafraîchit le teint. D’ailleurs, on remarque cet effet de « peau rebondie » dès la première injection sous forme de collagène. Il est par la suite utilisé pour corriger les petites imperfections de l’aspect physique du corps. Avec ses capacités de prolifération cellulaire, l’acide hyaluronique est devenu un produit efficace contre les rides et le vieillissement de la peau. Les fabricants de produits de beauté misent sur ses propriétés hydratantes et l’associent à leurs créations. À noter que l’acide hyaluronique a une tolérance biologique importante. D’ailleurs, il est utilisé dans le monde de l’esthétisme dans différents domaines. Comme le remodelage de la forme du visage, la correction des volumes des différentes parties du corps ainsi que le lisage et l’hydratation de la peau.

L’utilisation de l’acide hyaluronique dans les différents domaines de l’esthétisme

Pour la peau en premier lieu. L’acide hyaluronique est utilisé par les professionnels de l’esthétique pour rendre la peau lisse et fine. L’acide estompe les rides, comme la ride du lion (entre les yeux)  ou encore la ride de la patte d’oie (au coin de l’œil). Après une injection de collagène qui va arrêter la formation des rides, on injecte de l’acide hyaluronique afin de lisser la surface creuse comblée. Il y a aussi la mésothérapie qui consiste à réhydrater la peau. L’acide permet d’avoir une réhydratation profonde et arrête la formation des ridules. Par la suite, l’utilisation de l’acide hyaluronique se voit aussi dans la correction physique. Il permet de redonner de la contenance là où il en manque comme sur les muscles fessiers par exemple. On l’utilise également dans le remodelage du visage. En conséquence, il permet de châtier les tempes ou joues creuses, corriger l’aspect du nez sans devoir passer par le bistouri. On peut aussi avoir recours à des injections d’acide hyaluronique pour adoucir les cernes creux, ou bien pour augmenter l’épaisseur des lèvres.

Acide Hyaluronique